Irlande_01

 

Danses irlandaises

LES DANSES IRLANDAISES

‘Nuair a bhíonn an cat amuigh bíonn an luchóg ag rince’
[nour a viine åne kate amoui bine åne lokoogue èg rineka]
‘Quand le chat n’est pas là, la souris danse’, dicton gaélique

 

Allons-y pour une petite mise en jambes, nous avons tous quelque chose d’un luchóg, d’une souris, en nous. Naturellement, comme toute île tropicale qui se respecte, l’Irlande regorge de danses locales, mais au lieu de Mérengué, Mambo et Salsa, les Irlandais dansent le Céilí, le Seit et le Rince Céime, ce qui donne en français, le Céilí, le Set et le Step.

Quelques mots de base avant de regarder ces trois familles de plus près, et, bien entendu l’incontournable invitation à une danse, en bon gaélique comme il se doit. Commençons avec le pied.

      cos [koss] pied / jambe
      cos dhubh [koss dou] scorbut
      mot-à-mot : pied noir

Dommage pour nos amis Pieds-noirs : le gaélique a malheureusement déjà inventé il y a quelques siècles la combinaison du pied et du noir !

Aussi curieux que cela puisse paraître, le gaélique ne fait pas de distinction entre le pied, cos, et la jambe, cos. Mais ne vous en faites pas, le contexte vous guidera. Et rassurez-vous, dans les annales de la médecine irlandaise on n’a jamais amputé une cos au lieu d’une cos ! Notons en passant la parenté entre la ‘cos’ irlandaise et la ‘cuisse’ française. Avec autant de possibilités pour un seul mot, il est normal qu’on retrouve la cos irlandaise dans bien des phrases diverses et variées.

      Tá rud éigin ar cois
      [tå rude égan èr coiss]
      Il se passe quelque chose, sous-entendu quelque chose de pas trop clair,
      littéralement ‘Quelque chose est à pied’.
       

Maintenant nous sommes prêts pour nous faire inviter :

      Ar mhaith leat damhsa ?
      [èr ouaï late daoussa]
      Voulez-vous danser ?
      Littéralement: ‘serait-t-il bon avec toi une danse’…
      Quelle délicatesse, n’est-ce pas ? ?

      Ba mhaith liom
      [ba ouaï lom]
      J’aimerais bien / Oui
      Littéralement: ‘il serait bon avec moi’.

 

Il convient à présent de connaître un peu mieux les trois familles de danses irlandaises.

Elles ont toutes en commun la rapidité et la musique traditionnelle à base de violons, de cornemuses, d’accordéons diatoniques, de flûtes traversières, de tambours et plus récemment, depuis quelques dizaines d’années, d’instruments exotiques et bizarroïdes comme la guitare et le bouzouki. Deux d’entre elles, le Céilí et le Step, sont d’origine irlandaise et sont pratiquées sur l’île depuis la nuit des temps. En revanche le Set est une danse beaucoup plus récente (par récent, en Irlande, on entend deux cents ans).

      Céilí [kéli] Céilí : danse en lignes qui se croisent entre elles
      Rince Céime [rineka kéma] Step : danse en solo, du style claquettes
      Seit [sept] Set : quadrille, typiquement quatre couples de deux

 

Le Céilí

Le Céilí est une danse de groupe, en couples ou en lignes, de cavaliers et de cavalières, qui s’alternent entre eux-mêmes en montant et en descendant la piste. Ce sont des danses relativement simples, rapides, avec beaucoup de changements de partenaires et beaucoup de virevoltes endiablées, ce qui en fait des danses très sociales. Dans les noms des danses nous voyons bien leur origines irlandaises et lointaines, un monde de batailles et de sièges, de la mer et de la vie agricole.

      Ballaí Luimní [balai limni] Les murs de Limerick
      Ionsaí na hInse [onessi na hinecha] L’attaque d’Inch
      Baint an Fhéir [binte åne ér] Faucher l’herbe
      Tonnaí Thoraí [tunni horri] Les flots de Tory
      Staicín Eorna [stakine orna] La gerbe d’orge

Pour la petite histoire, le mot céilí proprement dit signifie une « soirée conviviale et animée ». Par la suite le mot s’est appliqué aux danses qui se donnaient lors de ces soirées. De nos jours, ce mot est devenu générique et est souvent utilisé pour dénommer un bal traditionnel à l’irlandaise, dans lequel on dansera aussi le Step et le Set.

 

Le Step

Le Step est une danse en solo. Tandis que le céilí est à la portée du commun des mortels, le Step est réservé aux initiés. Ses origines remontent à la préhistoire irlandaise mais il demeure éternellement jeune, c’est une danse très à la mode , c’est le style de danse qui se trouve à l’honneur dans les spectacles du style de ‘Riverdance’. On pense que le ‘Step’ irlandais est également à l’origine de la claquette américaine.

 

Le Set

Le Set est le tout petit nouveau dans la famille des danses irlandaises. Il est arrivé sur l’île par le biais de l’occupation militaire du pays au début du 19ème siècle, par les soldats anglais qui avaient appris le quadrille des soldats français, qui l’avaient appris eux-mêmes auprès des Polonais. Napoléon Bonaparte est donc largement pour quelque chose dans l’histoire de la danse irlandaise ! Les Irlandais ont importé la danse mais pas la musique, puisqu’ils avaient déjà tout ce qu’il fallait sur place. La majorité des Sets tiennent leur nom de noms de lieux, des lieux auxquels un set particulier est associé. Pour la plupart ce sont des lieux en Irlande, mais on trouve aussi des noms de lieux en France, dont le célèbre ‘Paris Set’. D'autres noms viennent des noms de régiments militaires anglais… on ne renie pas ses origines. On dit ‘Set’, mais en fait avec quatre couples cela fait bien huit ! Ci-dessous quelques-uns des sets les plus connus :

      Sliabh Luachra [chlive lou-cra] montagne qui brille
      Baile Bhúirne [balia vurni] bourgade de l’endroit caillouteux.
      Doire Fhada [dera ada ] (en anglais Derradda) chênaie longue
      Leaba Shíoda [laba hida] (en anglais Labasheeda) tombeau (lit) de Síoda
      Dhá Dhrom [ga grom] (en anglais Ardgroom) deux crêtes (dos)
      Cladach [kladak] (en anglais Claddagh) rivage

Terminons avec une triste réalité de la vie :

      ‘Nuair a stadann an ceol stopann an rince’
      [nour a stadåne åne kiol stopåne åne rineka]
      ‘Quand la musique s’arrête la danse se termine’
      dicton gaélique

       

Alfortville_pano

Céilí de l’association Irlandaise de Paris
www.association-irlandaise.org
22 rue Delambre
75014 Paris
tél 01 47 64 39 31

 

© Chronique-gaélique 2003 - tous droits réservés
Dernière mise à jour : dimanche 25 mars 2007
Un site-express réalisé gracieusement par ICS pendant la récré.